Aye-Aye

L’isolation de Madagascar dans l’océan Indien depuis 84 millions d’années et la rareté des prédateurs ont contribué à l’originalité de la faune malgache. De nombreuses espèces animales ont été introduites sur la Grande île mais beaucoup sont autochtones, et celles qui persistent jusqu’à nos jours n’y manquent pas non plus. Aperçu de quelques éléments de la faune de Madagascar.

Aye-Aye

Ce lémurien hors du commun aux yeux de chouette, aux oreilles de chauve-souris, aux dents de rongeur, à queue d’écureuil et au troisième doigt particulièrement long est généralement cru comme porte-malheur s’il vient trop près d’une habitation. Toutefois, on le considère comme porte-bonheur dans certains villages. Animal nocturne et furtif, le daubentonia madagascariensis est long de 90 cm queue comprise et lourd de 2 à 3 kg. On le trouve sur le littoral ouest de Madagascar, aux alentours de Soalala, et le long du corridor forestier de l’Est aux environs d’Ambanja. La majorité des parcs nationaux l’hébergent notamment la baie de Baly au Nord, la réserve spéciale d’Andranomena à proximité de Morondava et à Andohahela.

Brookesia

Ce genre de caméléon se décline en une multitude d’espèces. On ne cesse d’en découvrir jusqu’à nos jours quoique certains sont en voie de disparition. Beaucoup, à l’instar du brookesia micra, ont été découvert en 2012. Celui-ci vit à Nosy Hara. Ce caméléon miniature tient le record du monde par sa taille. Une tête d’allumette suffit pour qu’il s’y accroche. Le brookesia ambreensis, lui, se fait de plus en plus rare. Il n’est présent que sur la montagne d’Ambre, comme son nom l’indique.

Ce type de saurien a une forte capacité de mimer son environnement ce qui le rend difficile à distinguer. Arboricole ou terrestre, il mesure entre 3 et 11 cm en moyenne, queue comprise. À noter que les caméléons de Madagascar font partie des nouveaux animaux de compagnie.

Blatte de Madagascar

Blatte de Madagascar

Entendons-nous bien, il s’agit de la gromphadorhina portentosa, celle qui est dépourvue d’ailes. Cette blatte souffleuse, comme son appellation l’indique, émet du son. C’est sa particularité. Certains l’appellent aussi blatte géante en raison de sa taille. En moyenne, l’adulte mesure 7 cm. Cet insecte nocturne vit dans les forêts tropicales de la Grande île, là où il y a du bois. C’est un détritivore qui aime se camoufler dans le bois décomposé. La blatte de Madagascar ne mord pas, elle n’est pas non plus agressive. Aux États-Unis, elle peut être un animal de compagnie. Dans certains États américains, il faut un permis pour l’élever.

LAISSER UNE REPONSE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez saisir votre nom ici